3 novembre : Lia Wei (Inalco), Paysages inscrits : intersections entre art de l’encre et épigraphie.

Cette intervention retrace le parcours d’une œuvre à l’encre contemporaine inspirée par les épigraphiques en milieu montagneux des dynasties du Nord. A partir de performances calligraphiques dans l’espace raréfié du studio de l’artiste lettré, l’œuvre part à la conquête de paysages et d’architectures, pour, dans chaque site, procéder à des « recouvrements » plutôt qu’à des fouilles archéologiques.

En cours de route, à travers la pratique de l’estampage, le projet s’intéresse à d’autres domaines de la culture matérielle, s’affranchit d’une définition trop étroite des arts lettrés, et s’ouvre à une participation publique.

Histoire de la culture visuelle en Asie orientale : ESPACES (II)

Programme 2021-2022

3 novembre :  Lia Wei (Inalco), Paysages inscrits : intersections entre art de l’encre et épigraphie.

17 novembre : Hongyue Liu Deguillaume (EPHE), De l’intention picturale à la conception spatiale. Ji Cheng, Wen Zhenheng, Li Yu et leurs traités des jardins.

1 décembre : Florence Adrover (CCJ CECMC),  Prélèvements paysagers effectués lors de la mission technique Guillemoto et Leclère pour la construction du chemin de fer du Yunnan (1898-1899). La photographie comme technique de sondages du terrain.

15 décembre : François Lachaud (EFEO),  Quand la Chine vint au Japon : les espaces du Manpuku-ji. (1650-2000)  ; Benoit Jacquet (EFEO), Echelles, tailles et mesures : production et représentation de l’espace urbain et architectural à Kyoto (XIXe-XXe s.).


5 janvier : Ariane Perrin (Università Ca’ Foscari), Habiter un espace funéraire : La dimension cosmologique dans les tombes du royaume de Koguryo (IVe-VIIe siècles) situées en Chine et en Corée du Nord.

19 janvier : Cédric Laurent (Université de Rennes 2), Le paysage classique en Chine : espace narratif et espace symbolique.

16 février : Nicolas Pinet (UMR CCJ-CRJ), La représentation des classes et quartiers populaires dans le cinéma japonais (1920-2020) : essai de mise en perspective historique. 2 mars : Cécile Armand (Université Aix-Marseille), “Light, Heat, Power!” La publicité lumineuse et l’invention du paysage nocturne à Shanghai dans la première moitié du 20e siècle.